X MOTS : La Pédagogie


Les X mots d'Evelyne Minssen

Alexandre Yersin
 
Homme discret, Alexandre Yersin avait un caractère très particulier.
Une belle âme certes, mais pas le genre de personne qui confie volontiers ses transports.
Pourtant songez que durant de très nombreuses années de sa vie d'homme, il a régulièrement écrit à sa mère, en Suisse. Et là, c'est avec un grand naturel qu'il lui décrivait sa vie de chaque jour, dans ses menus détails.
C'est à elle, en tout premier, qu'il décrivait ses visites chez les Moïs, comme on appelait alors les villageois des montagnes des hauts plateaux.
Si les dictionnaires le reconnaissent, c'est principalement pour sa découverte du bacille de la Peste qui porte son nom.
Mais si on s'intéresse de plus près à l'homme, c'est encore autrement qu'on découvre le personnage et ses penchants pour toutes les sciences de son temps.
Alexandre Yersin, un homme, une vie, une histoire tellement étonnante!
 

 

Evelyne Minssen.

Dictionnaire franco-vietnamien

linhhồn = âme
nếu
không = autrement
nhânvật = caractère
trong
= chez
ủy
thác = confier
lịch
sử = histoire
tự
nhiên = naturel
thiên
hướng = penchant
giấc
= songe
vận
chuyển = transport


Les Xmots de Nhu Mai

Loïc Hervouet, une voix percutante de la francophonie1

Chez ce journaliste jovial et bon vivant, nous tirons "chapeau" bas car les mots lui viennent du cœur tout en faisant tourbillonner les idées d'ailleurs. Quant à son âme implantée internationale elle est greffée malgache. Disons que l'homme connaît Madagascar comme sa première poche et sa deuxième poche est tamisée de l'éthique journalistique. Il a acquis pour ce métier un penchant pour des tâches de trieur, de médiateur, d'authentificateur qui sont décisives dans la mesure où l'enjeu social du journaliste devient considérable. Autrement exprimée, cette réflexion s'avérait d'autant plus indispensable que l'enjeu social était grand et que l'impact journalistique était fort. De même, il a déjoué le caractère idoine de la toile avec des précautions d’usage, une grande hygiène professionnelle, recommandant aux journalistes et aux citoyens avertis d'avoir une formation spécifique, pour surveiller les pièges de la toile. Mais il faut aussi rendre hommage à ses collègues hommes et femmes de terrain, victimes de laviolenceactuelledesévènementsdeSyrie2.

Par ailleurs, lors de notre rencontre à la journée de la francophie à Montpellier en 2011, il nous a invités à consulter l'Année Francophone Internationale (AFI), revue annuelle qui offre un tour d'horizon des faits marquants de l'année sur les plans politique, économique, social, culturel et humanitaire, dans plus de 60 pays ou régions francophones de toutes les destinations. Ainsi, pour les peuples ayant le français en partage, il serait concrètement utile de confier à travers les "quelques points de repère", les résultats des différents projets de coopération ou les faits marquants encore en gestation. Par exemple, pour le Vietnam, Loïc Hervouet a informé ici et là-bas, de l'impact de la fraternité et de la solidarité entre deux villes, Montpellier et Dalat, via la couverture tricotée par des retraitées montpélliéraines et continuée par les tricoteuses dalatoises, en vue d'être vendue aux enchères au profit des victimes vietnamiennes de l'Agent orange/dioxine3. En considérant les choses d'un autre point de vue, l'histoire de la francophonie "De la colonisation à la décolonisation" est passée par toutes les étapes jusqu'à récemment des francophones prennent conscience de l’existence d’un espace linguistique partagé, opportun aux échanges et à l’enrichissement mutuel4. Des femmes et des hommes de lettres seraient à l’origine de ce changement. Quoi de plus naturel pour une entreprise accoudée à l’usage de la langue? Au songe de la culture et de l’éducation, domaines originels de la coopération francophone, se sont ajoutés, au fil des Sommets, le champ politique (paix, démocratie et droits de l’Homme), le développement durable, l’économie et les technologies numériques. L’Institut de l’énergie et de l’environnement de la Francophonie voit le jour à Québec en 1988 et un Institut des nouvelles technologies de l’information et de la formation doté d’un Fonds des inforoutes remplace l’Ecole internationale de Bordeaux en 1998. Bientôt des charters, ces transports en commun par air traverseront les continents pour convoyer francophones et francophiles vers de nouveaux défis afin de parfaire l’intégration de tous dans une expansion florissante et poursuivre l'engagement pour le respect de la diversité des cultures, en particulier au Forum mondial de la langue française qui se tiendra à Québec du 2 au 6 juillet 2012.
Dans ces considérations, Loïc Hervouet, une voie percutante de la Francophonie pourra passer aisément le relai de la fabrication de l'information économique à la génération du numérique.

Nous lui en serions gré d'autant plus que la mondialisation a pris le pas sur la mécanisation.

Nguyen Dac Nhu-Mai

_______________________________________

1 La semaine de la Francophonie du 17 au 25 mars 2012 est déjà médiatisée à travers la presse et les médias. Via les 10 mots d'Or 2012, nous remercions Loïc Hervouet de son soutien pour les victimes vietnamiennes de l'Agent orange/dioxine dans l'AFI 12/2011-2012. Nous en profiterons aussi pour rendre hommage aux journalistes victimes des bombardements sur Homs en Syrie le 22 février 2012.

2 Le photographe français Rémi Ochlik et la journaliste américaine Marie Colvin sont morts le 22 février en Syrie. Tous deux se trouvaient dans un bâtiment faisant office de centre de presse dans la ville assiégée de Homs, bombardé par l’armée. Ils ont ensuite été fauchés par une roquette alors quils senfuyaient

http://www.slate.fr/lien/50471/syrie-journalistes-mort-homs

3 Voir Cliquez sur le lien pour télécharger l'article AFI 2011/12 de Louic Hervouet qui mentionne l’opération "couverture solidaire" que nous menons.
A mentionner quelques rectificatifs: La couverture a pour dimension 336m2 et concourt comme étant la plus grande couverture tricotée au monde ( et non crochetée dont le record est de 285m2). http://www.adaly.net/app/download/5451542616/AFI2011-003-Asie+v01.pdf?t=1316676339

4 En particulier, la semaine anticoloniale et antiraciste, du 23 février au 17 mars 2012

http:// www.anticolonial.net


Un outil, les fables de La Fontaine bilingue

Nous sommes heureuses d’avoir préparé cet ouvrage

- au service des échanges interculturels franco-vietnamiens,

- au service de la francophonie,

- au service de l’éducation, (ces fables sont un outil pédagogique de haute qualité !)

- au service de l’objectif de la justice sociale et de l’accès de tous les enfants à une éducation de qualité. La page 145 nous explique que le jeune Nguyen Van Vinh était d’une famille trop pauvre pour qu’il puisse aller à l’école !

Il serait resté analphabète si un instituteur digne de ce nom n’avait pas remarqué l’intelligence de ce petit serviteur qui posait des questions si pertinentes après son travail dans la classe…

Au service de l’école, au service de la compréhension de l’interculturel, (La Fontaine se promène totalement à l’aise au Vietnam !), nous souhaitons que ce livre soit connu du plus grand nombre !

 

Anna Owhadi-Richardson, présidente

l’association Ad@ly

Jeannine Deunff, co-responsable de la réédition.

Fables de La Fontaine en édition bilingue franco-vietnamienne
Fables de La Fontaine en édition bilingue franco-vietnamienne

La préface de Mr Abdou Diouf, secrétaire général de l'OIF*

Nguyen Van Vinh, enfant

Nguyen Van Vinh, enfant

La cigale et la fourmie

Le lièvre et la tortue

Pierrette et le pot au lait.

Table des matières

Écrire commentaire

Commentaires : 0