Daniel Grasset

Le français aurait pu devenir la première langue mondiale et pourquoi a-t-il été remplacé par l'anglais ?

 
la partie s'est jouée sur le continent nord américain au terme d'un long et rude conflit franco-britannique. Contrairement à l' Amérique du Sud riche en or l'Amérique du Nord n'avait pas intéressé les royaumes d'Espagne et du Portugal laissant le champ libre aux royaumes de France et d'Angleterre.
 
Dès la fin du XVème siècle des pêcheurs malouins et normands se rendent à Terre Neuve pour écumer les fameux bancs de morue.Certains d'entre eux débarquent sur les rives du Saint-Laurent pour se livre au fructueux commerce des peaux et fourrures. Au XVIème siècle François 1er missionne au Canada Jacques Cartier qui accomplit 3 expéditions (1534,1535,1541). Au début du 17ème siècle (1603) Henri IV envoie Samuel Champlain pour développer la présence française en important de nombreuses familles d'origine bretonne ou normande. Louis XIII et Louis XIV renforcent cette véritable colonie de peuplement qui prend le nom de Nouvelle France.
 
Parallèlement à cet essor démographique, la France accroit son expansion territoriale en direction du Sud. En suivant le cours du Saint-Laurent elle atteint les Grands Lacs puis le Minnesota où le Missicipi prend sa source. C'est alors la longue et périlleuse descente de cet interminable fleuve de 6.200 km qui se termine dans le golfe du Mexique après avoir traversé la Louisiane, immense colonie française inaugurée en 1682 par Cavalier de Lasalle missionné par LouisXIV, ayant pour capitale La Nouvelle Orléans. Ainsi la présence française s'étendait en Amérique du Nord du golfe du Saint-Laurent au golfe du Mexique. Elle est attestée de nos jours par la dénomination française persistante de nombreuses villes (Montréal, St Paul, St louis, Bâton rouge etc.).
 
Mais cette présence française s'était depuis le début heurtée à une opposition anglaise donnant lieu à d'innombrables conflits armés, notamment dans la zone canadienne. Durant le 17ème siècle la France,  devenue sous le règne de Louis XIV la première puissance du monde, put renforcer et maintenir ses positions outre atlantique. Son affaiblissement sous Louis XV couronné par le désastreux traité de Paris en 1763 se traduisit par la perte de notre emprise nord-américaine laissant libre cours à l'emprise britannique. L'indépendance des Etats Unis ne modifia en rien chez eux l'usage de l'Anglais.Leur accession au rang de première puissance mondiale en 1945, ajoutée à la diffusion de la langue de Shakespeare à travers tout l'Empire Britannique, explique l'hégémonie actuelle de l'anglais sur les plans économique et politique.
 
Si la France n'avait pas abandonné à leur triste sort ses colonies nord-américaines et si le français s'était maintenu et développé avec elles les Etats Unis ne seraient sans doute pas devenus totalement anglophones et le français aurait pu occuper aujourd'hui une autre place sur le plan mondial.
 
Ce regret ne doit en rien altérer l'espoir légitime d'un développement prévisible du français,lié à l'essor attendu de la démographie dans l'Afrique noire francophone.
 

Daniel GRASSET

Écrire commentaire

Commentaires : 0