JADE, petite fille d'Anna, en campagne humanitaire au Vietnam avec AD@lY

Séjour humanitaire de Jade Owhadi avec AD@lY.

 

"A la fin d'un voyage humanitaire au Vietnam pendant l'été 2014, j'ai rendu visite aux victimes de l'Agent orange a Ho Chi Minh, j'ai pris plusieurs photos avec les enfants pour faire connaitre leur cas et récolter de l'argent à ramener l'été après avoir fini mon BA en science politique à L'université de Concordia à Montréal.

 

Grâce à l'aide de l'association AD@lY et de VAVA j'ai eu l'opportunité de travailler le mois de Juillet 2015 au Vietnam à l'hôpital Tu Du au Village Hoa Binh avec les victimes de l'agent orange.

 

La directrice du département des victimes de l'agent orange est Dr. Nguyen Dac Minh Chau. Je l'ai rencontré dès mon arrivée à Ho Chi Minh pour pouvoir discuter avec elle et décider comment j'allais utiliser l'argent récolté pendant l'année via les media sociaux, et l'aide que je pourrais apporter aux enfants pendant mon mois au Vietnam.

 

Nous avons décidé qu'une partie de l'argent doit être utilisé pour des jouets, des fournitures scolaire, de la nourriture, et le reste pour une sortie avec les enfants. Les enfants de l'hôpital sont abandonnés en bas des escaliers de l'hôpital par leur parents, ou on les retrouve dans la rue, et les infirmières les récupèrent et s'en occupent jusqu'à ce que les enfants se sentent prêt à partir, ou ils peuvent rester toute leur vie à l'hôpital. J'ai été vraiment impressionnée par la façon dont le personnel prend soin des enfants, et à quel point l'hôpital était très bien entretenu. J'ai été très impressionnée par la solidarité des enfants les moins handicapés envers les plus dépendants.

 

Une des victimes de l'agent orange que j'ai rencontrée à l'hôpital est un vrai héros.

 

Loi, 28 ans, habite à l'hôpital depuis l'âge de 5 ans, et les enfants le voient comme un père pour eux. Loi est un athlète. Il participe dans des compétitions de natation et a gagné plusieurs médailles. Il s'occupe des enfants comme si c'était les siens, les amène à l'école, leur apprend à nager, les aide à se nourrir. Il s'occupe de leur éducation leur donne l'amour dont ils étaient dépourvues depuis leur abandon. J'ai pu avoir plusieurs conversation avec lui en anglais, et il m'a dit que son but dans la vie est de s'assurer que les enfants resteront fort et heureux malgré leur condition. Il veut leur donner l'enfance heureuse qu'il n'a pas eu, et refuse de les voir souffrir comme il a souffert. Il fait un travail vraiment incroyable avec eux, et pendant mon mois en tant que bénévole à l'hôpital j'ai pu voir ce lien formidable qu'il a avec les enfants.

 

J'allais à l'hôpital du lundi au dimanche de 9 heures du matin a 5 heures de l'après-midi pendant une période de 3 semaines.

 

J'ai aidé les enfants avec leurs activités de tous les jours (les nourrir, changer leurs couches, jouer avec eux, leur apprendre le Français et l'Anglais, donner des cours de danse). J'ai aussi organisé une sortie pour les enfants à un restaurant/buffet a Ho Chi Minh à la fin du mois avant de repartir en France le 28 juillet. Les enfants étaient vraiment heureux de pouvoir passer une journée en dehors de l'hôpital, et tellement reconnaissant pour tout le bonheur que j'ai réussi à leur apporter.

 

Pendant ma mission humanitaire, Dr. Chau m'a dit que en montrant des photos des enfants accompagné d'un petit texte expliquant le cas des enfants l'année précédente marchais très bien pour atteindre les gens, et leur donnent encore plus envie de donner et de s'engager pour aller aider les enfants.

 

L'argent que je récolte va directement aux enfants.

 

Mon voyage a était entièrement financé par ma grand-mère Anna Owhadi Richardson, que je tiens à remercier du fond du cœur pour ce mois inoubliable. J'ai aussi créé (cliquez sur) ma chaine YouTube pour montrer aux personnes qui m'ont fait des dons que je ne touche pas à l'argent que je récolte, et que tout va directement aux enfants. J'ai étais vraiment heureuse de voir que mes vidéos ont eu du succès et j'ai reçu plusieurs demandes pour recevoir plus d'infos pour donner de l'argent pour aider les enfants ou pour partir faire du bénévolat à l'étranger.

 

J'ai aussi passé une de mes semaines à Nha Trang en travaillant pour un centre d'enfants handicapés avec la supervision de la directrice du centre Ngoc Sinh Phan Thi. A ce centre j'ai travaillé de 9 heures du matin à 11 heures trente, et de 2 heures de l'après-midi à 4 heures trente du lundi au vendredi (avec les mêmes activités que celles de l'hôpital) et j'ai acheté des jouets et des instruments musicaux pour les enfants avec une portion de l'argent récolté .

 

Même si mon voyage a du se terminer et je suis rentrée en France, je continue à récolter de l'argent pour les enfants et parler de leur histoire sur les médias sociaux, je vais continuer à leur envoyer des colis pendant l'année, et rester en contact avec eux pour voir comment ils vont avec Skype et l'aide de Loi. Cet homme est un vrai héros qui n'a pas laissé les erreurs humaine du passé qui a causé énormément de mal a plusieurs générations d'une partie de la population Vietnamienne après la guerre l'achever. Il est resté fort et positif, et je pense qu'il mérite qu'on lui fasse une paire de jambes bionique pour faciliter le travail qu'il fait pour les enfants tous les jours.Je vais me battre pour essayer de rendre ça possible, en commençant par contacter Hugh Herr et voir si son équipe serait intéressé pour l'aider."

 

 

Propos de Jade Owhadi recueillis par AD@lY

Écrire commentaire

Commentaires : 0